FANDOM


493px-Lunar eclipse April 15 2014 California Alfredo Garcia Jr1

Les éclipses lunaires sont des occasions de période de tension mais ce ne sont pas les seules

Les périodes de tension sont des moments, durant en général une dizaine de jours, liées à une pleine lune donnant d'ailleurs son nom à la période. Elles sont liées à une hausse d'agressivité chez les loups de Sarkan, en particulier ceux de meutes. Pendant ces moments, les meutes peuvent tenter de prendre des territoires aux autres meutes au travers de combats entre meutes. Bien sûr, toutes les pleines lunes ne sont pas synonymes de périodes de tension, c'est assez aléatoire.

Légende Modifier

On raconte qu'un jour, la Lune, fut totalement furieuse de voir un autre dieu (dont le nom est gardé secret par les générations d'Anciens) continuer à l'attirer et vouloir la faire prendre corps sur Terre où il vivait et avait ses pouvoirs. Cela durait depuis le premier ballet de la Terre, du Soleil et de la Lune. Lui offrant cadeaux et promesses, il ramassait chaque larmes pour les entreposer jalousement dans un coffre dissimulé. Le dieu était un manipulateur, jouant de ses propres pouvoirs pour la faire tomber dans de longs moments de contemplation, à sa merci. Il est dit que Mene fit sortir des grotte humides que ses rayons touchait des bêtes aussi belles que féroces, hurlant leur fureur et leur loyauté à son visage illuminé, fonctionnant comme autant de membres vengeurs, contre le dieu. C'était sans compter sur l'intelligence et l'anticipation de ce dernier, donc les armes jouaient dans les ténèbres. Des corps musculeux, se cachant dans les recoins des jungles épaisses, de taille monstrueuse. Ce qu'ils n'avaient pas en nombre, ils l'avaient sans aucun doute en puissance et taille. Des yeux taillés dans l'héliolite, des faces nobles et magistrales. Les combats firent rage pendant cinq passages de la Lune devant le champ de bataille, jusqu'à ce que sa colère atteigne son paroxysme. Descendant devant un dieu narquois sur Terre en profitant de sa puissance maximale, nimbée de lumière seule, sans corps autre que celui, pur et franc de cette luminescence, elle affronta le manipulateur. Sans explication, la Lune fut soudain attrapée par une longue liane de fumée écarlate émanant du dieu lui-même. Une forme humanoïde se forma autour d'elle, dans une représentation incarnée de son être mais à la peau perméable à tout. L'étrange tunnel fin de brume s'empara de ses doigts la liant brièvement d'un sceau à l'image ophidienne à lui. Dans un dernier mouvement, il plongea son bras ganté de cette fumée au sein de l'abdomen de la Lune captive. Retirant cette main, il libéra la Lune. "Mienne", dit-il, observant la lumière rejoindre les cieux et commencer à décliner, se repliant sur elle-même, non sans bénir une dernière fois son armée de plus de cohésion encore, de plus d'intelligence, emportant les bêtes du dieu avec elles dans la mort. Peu à peu, la bataille prit fin et le cycle reprit, voyant la Lune se replier totalement sur elle-même, puis s'arrondir plus que jamais dans le ciel. Alors, un autre être ouvrit les yeux. Ni du ciel, ni de la Terre, partout à la fois. Portant sur lui les ombres et le feu, la lumière et l'obscurité, capable de prendre l'apparence de ces bêtes appelées par sa mère. Fils d'une union divine et destiné à voir les échos des débuts des Temps se répéter à l'infini.

Cet autre dieu se révélera, sur Sarkan, être en réalité Bishrinkhalaa.

Déroulement Modifier

La période de tension ne démarre qu'après une visite de Morpheus à tous les Alphas. Il leur indique qu'à la prochaine pleine lune (toutes les lunes de l'année portent un nom), une période de tension va avoir lieu. Par exemple, pour une période de tension tombant en août, le message serait que la Lune Rouge approche et qu'une période de tension va commencer dans un certain nombre de levers et couchers de Lune, atteindre son paroxysme avec la pleine lune et redescendre peu à peu.

Une fois commencé, la période qui dure une dizaine de levers et couchers de Lune voit la tension monter peu à peu et les loups peuvent à tout moment attaquer, sous la décision de leur Alpha, un territoire d'une meute opposée, pour le récupérer. L'attaque voit soit la meute qui possède l'endroit riposter, soit se coucher et offrir le territoire à l'ennemi. En cas de riposte, un combat entre les deux meutes éclate et tous les membres sont souvent impliqués. Le premier Alpha qui se soumet perd le combat.

Les attaques à l'intérieur même des meutes existent. Parfois des coups d'états, parfois juste des combats liés à la tension ambiante, voire des passages à tabac d'omegas. Il arrive aussi de voir des simulacres de viols (voire de véritables si la pleine lune tombe au milieu des chaleurs).

Après la pleine lune, la tension redescend graduellement pour ensuite, disparaître totalement (même si les meutes s'étant fait la guerre s'entendent rarement bien après ça).