FANDOM


Mene2

Mene

Mene (Prononcé méné) est le nom de l'incarnation de la Lune sur Sarkan. Elle agit comme un PNJ dans les sujets. C'est le Destin, celle qui apparaît à chaque implication des lancés de dés. Pour les Croyants, elle est celle qui régit tout ce qui se passe sur Sarkan et elle est représentée par Morpheus. Un temple lui est consacré sur Neona Sarkan. Tout cet article parlera du point de vue d'un Croyant ou éventuellement d'un Hésitant. Sa devise est "Nemo me impune lacessit" (Nul ne me provoquera impunément) L'opposé direct de Mene est Bishrinkhalaa.
Crédit photo

La Lune comme influence Modifier

La Lune sur Sarkan serait à l'origine de la plupart des comportements et changements sur Sarkan. Ce serait celle qui engendre les changements climatiques, les catastrophes sur Sarkan lorsqu'elle est presque pleine, ou lorsqu'elle est longtemps voilée, les combattrait. Liée à la Lumière et à la Nuit, la Lune aurait aussi une grande influence sur les sautes d'humeurs lupines, sur les forces et les combats. Les plus Croyants pensent même qu'elle peut avoir une influence directe sur leurs destins et leurs choix. Les Croyants les moins impliqués pensant eux qu'elle est une simple observatrice usant de son pouvoir à petite dose.


Les actions de la Lune Modifier

La Lune est à l'origine de plusieurs changements sur Sarkan, du moins selon les Croyants toujours. Tout d'abord, Mene est principalement à l'origine de toutes les périodes de tension, dites aussi les "Lunes", comme la "Lune de Corbeau". Elle a été, supposément, à l'origine de la défaite de Draugluin, envoyant sa force au travers de Morpheus. Elle a aussi été supposée influencer plusieurs unions charnelles d'Alphas après que ces derniers aient chassé les maudits de leurs meutes. Elle est aussi à l'origine du Châtiment Lunaire ayant provoqué la sortie des flots de Keres Sarkan. Certains pensent qu'elle a été celle qui a tué Saigneur.

Elle serait aussi à l'origine de l'alignement forcé


Descendance et opposition au Chaos Modifier

Il fut révélé après le cirque des damnés que Mene et Bishrinkhalaa engendrèrent après une union plutôt forcée Morpheus qui se rangea du côté de sa mère. Cela, plus l'opposition naturelle entre la caractéristique profondément cyclique liée à Mene et celle du chaos endossée par Bishrinkhalaa, les deux se font une guerre sans fin, celle du Chaos contre l'Ordre.