FANDOM


Iselwyn Sarkan (Prononcé Izèlouine) est une zone de l'île principale de Sarkan. C'est la zone tempérée de Sarkan et se trouve entre Annalee et Kohinoor. C'est aussi la zone forestière par excellence. Iselwyn est le territoire d'une meute dont le territoire est l'éponyme. Iselwyn a une ressemblance forte avec les forêts du Canada, d'Europe, et du nord et centre des Etat-Unis. Les loups européens et les loups Timber n'ont aucun mal à s'adapter sur ce territoire, même si tous les loups peuvent potentiellement se plaire sur Iselwyn, ayant juste un peu trop chaud ou un peu trop froid. La zone est un peu accidentée, la forêt étant parfois à l'origine de chute d'arbres et de légers glissements de terre. Le Lac Penllyn représente la plus grosse retenue d'eau de tout Sarkan et est le dernier endroit asséché en cas de coupure à la source. La forêt de la plume brûlée se nommait forêt des plumes avant l'incendie qui la ravagea.

Lac Penllyn Modifier

Penllyn

L'étendue du lac Penllyn

Le lac Penllyn (Prononcé Pène-line) se trouve au sud-ouest d'Iselwyn et est la plus grande retenue d'eau de tout Sarkan. Bien entendu, pour un lac, il est plutôt modeste mais reste profond vers le centre et assez grand pour se noyer si on ne fait pas attention. Le sol est fait de sable et de petites pierres polies par le léger ressac naturel. Les bords sont plutôt plats, on y marche pendant une petite minute sans trop s'enfoncer, puis le lac s'enfonce d'un coup. Peu importe où on se trouve, on peut voir la berge opposée. Une petite brise tourne souvent autour du lac et les insectes bourdonnent souvent en fin d'après-midi au printemps et à l'été au dessus de l'eau.

Faune Modifier

Toute la faune d'Iselwyn est attirée par l'eau du lac, mais on trouve majoritairement des poissons, des roitelets par temps chaud, attirés par les insectes. Cerfs, daims et chevreuils se retrouvent aussi facilement près de l'eau.

Forêt des Cendres Modifier

Forplum

Forêt des Plumes avant l'incendie et qu'elle devienne Forêt de la Plume Brûlée, puis la Forêt des Cendres.

La Forêt des Cendres est au nord est du lac et au sud de la brèche. D'abord sanctuaire pour des multitudes d'oiseaux, celle qu'on appelait à l'époque la Forêt des Plumes a connu une sécheresse s'étant abattue sur toute l'île principale. Ayant complètement été brûlée par un incendie, une grande partie du patrimoine ornithologique d'Iselwyn disparut avec les arbres serrés. Ce fut une zone en renaissance, avec de nombreux troncs calcinés, voire tombés au sol ou de travers, donnant une allure sinistre au lieu. L'odeur de brûlé se sentait encore si on grattait le sol, la forêt était nommée Forêt de la Plume Brûlée. De par son héritage, malgré le retour de la flore et de la verdure, la zone se nomme désormais la Forêt des Cendres.

Faune Modifier

La faune habituelle d'Iselwyn y vit.

Tanière Forestière Modifier

Tanfores

Racines et roches cachent à l'oeil innocent l'entrée.

La Tanière forestière est, au premier abord, un enchevêtrement de racines, de roches, de terre de la forêt. L'humus d'Iselwyn sent bon la multitude de plantes qui poussent sur le territoire, la tanière forestière est un sanctuaire. Un énorme tronc ayant du tomber là des centaines d'années plus tôt s'est évidé de sa substance et forme la voûte de la tanière, formant une cavité longue mais accueillante et grande, teintée d'une sorte de filtre émeraude naturel. La tanière est à l’extrémité nord-est du territoire.

Faune Modifier

Aucune proie n'aime passer trop de temps près de la tanière.

La Moriko Modifier

KseKvu4

Le sol est rarement sec dans la zone de la Moriko

Le sol meuble de la forêt se détrempe facilement. La Moriko est en général une multitude de petits ruisseaux, de filets d'eau serpentant entre les arbres en une rivière, car se rejoignant souvent. Mais au redoux, ou dès qu'il pleut, tout débord et forme une sorte de petit marais à peine profond. La Moriko est enjambée par de nombreux arbres tombés mais qui ne la coupent pas et ne l'empêchent pas de couler vers Annalee. Ces troncs autorisent un passage facile par dessus la rivière et le marais quand il a trop plu.

Faune Modifier

La majorité de la faune d'Iselwyn se retrouve autour de la Moriko et dans les bois environnants. On y trouve tous les daims, cerfs, chevreuils. Les oiseaux sont aussi très nombreux, roitelets, pinsons et corbeaux, trois espèces survivantes de l'incendie. Il y a aussi les lapins et les lièvres qui font leurs terriers à proximité, plutôt vers l'est de la Moriko malgré tout pour éviter les inondations. On retrouve aussi des écureuils dans les arbres et quelques poissons dans le lit principal.

La Brèche Modifier

HuhbGRJ

La Brèche est impressionnante vue d'Iselwyn

Depuis Iselwyn, on ne voit que ces deux blocs de roche, de chaque côté. Au milieu, un chemin accidenté qui monte en pente régulière vers Kohinoor. Telle un canyon étroit, la Brèche est un passage aux parois hautes. En levant la tête, on voit surtout les parois qui montent vers le ciel. Sur les côtés, trois mètres séparent chaque paroi, permettant tout de même de ne pas se sentir engoncé. Tout au fond, on aperçoit la plaine du territoire froid, la Steppe des Nuages.

Faune Modifier

Il arrive, rarement, qu'un caribou descende du Kohinoor, ou qu'un cerf tente de monter vers les verts pâturages en été, mais la majorité du temps, il n'y a que les corbeaux qui se perchent sur le haut de la paroi pour regarder en bas.

Anecdotes Modifier

Les habitants d'Iselwyn sont le plus souvent nommés les Iselwynian et Iselwyniannes (Prononcé Izèlouini-an/Izèlouini-annes). Est aussi accepté Iselwynites (Prononcé Izèlouinites), ou Wyniards (Prononcé Ouiniar) mais cela reste rare. Cela s'applique aussi aux adjectifs d'objets et des zones.